Matthieu au Championnat d'Europe de Yole-OK 2013 à Carnac
Julien, août 2013 à Lacanau
Jean-Claude, août 2013 à Lacanau
Championnat d'Europe de Yole-OK 2013 à Carnac
Lacanau fin août 2013
Lacanau fin août 2013
Frédéric, Lacanau
Lacanau fin août 2013
Lacanau fin août 2013
Lacanau fin août 2013
Erik, Lacanau fin août 2013
Lacanau fin août 2013 : Didier, Philippe et Pierre
Yan à Lacanau fin août 2013
Julien à Lacanau fin août 2013
Championnat du Monde de Yole-OK 2013 en Thaïlande
Championnat du Monde de Yole-OK 2013 en Thaïlande
Championnat du Monde de Yole-OK 2013 en Thaïlande
Championnat du Monde de Yole-OK 2013 en Thaïlande
Championnat du Monde de Yole-OK 2012 au Danemark
Championnat du Monde de Yole-OK 2013 en Thaïlande
Championnat du Monde de Yole-OK 2013 en Thaïlande
Championnat du Monde de Yole-OK 2013 en Thaïlande
Sanary, Mai 2014
Sanary, Mai 2014
Sanary, Mai 2014
Sanary, Mai 2014
Sanary, Mai 2014
Sanary, Mai 2014
Sanary, Mai 2014
Sanary, Mai 2014
Sanary, Mai 2014
Sanary, Mai 2014
Le Der 2014
Le Der 2014
Le Der 2014
Le Der 2014
Le Der 2014
Le Der 2014
Championnat Méditerrannée 2017
Lacanau 2016
Jean-Louis - Championnat Méditerrannée 2017
Championnat de Méditerranée 2017
Laurent - Championnat Méditerrannée 2017
Association Sportive pour la Promotion de la Yole-OK
Accueil Les régates Comptes-rendus des régates Provence Alpes-Côte d’Azur
afficher une version imprimable de cet article  Imprimer l'article générer une version PDF de cet article  Article au format PDF
 

Championnat d’Europe 2018

Bandol du 26 au 29 septembre 2018
jeudi 4 octobre 2018.


Championnat d’Europe des yoles OK , un challenge, un défi , REUSSI !

Les photos viennent de Robert Deaves et de Jean Pierre Gailes

L’histoire a commencé au mois de Mai 2017 quand Robert Deaves Secrétaire de l’OK Dinghy International Association a souhaité venir voir « naviguer » ces sudistes qui redonnaient une jeunesse à la yole OK en Méditerranée .
Quelques conversations et l’idée est évoquée : pourquoi pas un Championnat d’Europe à Bandol en 2018 ?

Des échanges, des questions, des validations et Le projet OK Dinghy European Championship est né .
Les dates sont arrêtées ( 26 au 29 Septembre 2018) et le travail commence pour l’équipe dirigeante de la Société Nautique de Bandol.
Laurent et Patrick pendant plusieurs mois ont su réunir avec beaucoup d’abnégation les ingrédient de ce qui va être un évènement vélique exceptionnel : le staff de la Société Nautique de Bandol, les nombreux et fidèles bénévoles, les partenariats institutionnels et privés, et enfin des conditions météorologiques appréciées par l’ensemble des participants et notamment ceux venus de très loin.

11 nations représentées, deux champions olympiques, des yolistes parmi les meilleurs mondiaux du moment, une représentation française de 23 régatiers pour un effectif total de 77 coureurs.
L’Europe a répondu au rendez vous !
Tout cela ne pouvait que donner lieu à un très beau championnat .

Venons en aux faits :

-Premier jour : deux manches courues par un vent d’Est 20-25 nds avec rafales , le comité ayant décidé d’implanter un parcours dans la baie de Bandol, répondant à des critères évidents de sécurité.

57 yolistes ont pris la mer, et ce fut une « mise en jambes » particulièrement sélective qui permet déjà de poser une hiérarchie :
On trouve aux avants postes : Loof, Cumbley, Hanson Mild, Petersen, Wilcox, Gaj, Pawlaczyk , et un certain Valérian Lebrun.


-Deuxième jour : des conditions plus clémentes permettent au comité d’envoyer deux manches à l’extérieur de la baie ; vent ouest 6-10 nds, courant, clapot .
Des conditions difficiles en termes de tactique ou Charlie Cumbley prend l’avantage aux deux manches et par la même occasion la première place au classement général devant Bo Petersen, Chris Turner et Frederik Loof.

-Troisième jour : Sortie vers 13 heures, la flotte se retrouve toujours à l’extérieur de la baie et va connaître la plus belle journée de ce championnat : vent ouest 15-20nds , mer courte mais bien hachée, du grand ciel bleu. Le top pour les gros bras.

Thomas Hansson Mild s’adjuge les deux manches devant Frederic Loof et le talentueux français, nouveau venu dans la série Valérian Lebrun.

-Quatrième jour : Place au décor offert par les falaises de La Cride, en baie de Sanary pour deux manches, avec un vent oscillant de secteur Est, 10-15 nds.

Une grosse bagarre s’engage entre les prétendants au titre et ce n’est qu’à l’arrivée de la 8 ème et dernière manche que le suédois Frederic Loof prend le meilleur sur ses concurrents directs , dans l’ordre Charlie Cumbley ( Grande Bretagne) et Thomas Hansson Mild (Suède).

Suivront pour le top ten :
- 4 DEN 1507 Bo Petersen
- 5 GBR 44 Chris Turner
- 6 FRA 11 Valerian Lebrun
- 7 POL 1 Tomasz Gaj
- 8 NZL 582 Greg Wilcox
- 9 POL 14 Pawel Pawlaczyk
- 10 DEN 6 Stefan Myralf


Remise des prix


Podium

Le français Valérian Lebrun en terminant 6ème crée l’évènement : un français dans le Top Ten de la classe au championnat d’Europe , du jamais vu de mémoire de yoliste depuis plusieurs décennies .

Et les autres français ?
Julien Dejugnat, 24 ème, est suivi par son compère Tim Petetin, 26 ème, confirmant ainsi leur potentiel au niveau international .
Laurent Petetin s’intercale à une fort honorable 32 ème place en réalisant une perf, 11 ème à la 7ème manche, Bravo, il fallait garder toute l’énergie, alors que Laurent a porté avec son complice et dévoué directeur Patrick la « charge » de ce championnat .
Un peloton de français a monopolisé les places de la 44ème à la 50 ème, à croire qu’ils ne peuvent pas s’éloigner l’un de l’autre, les copains :
- Patrick Debaere :44
- Alain Renoux :45
- Jean Louis petetin :46
- Henri Bérenger :47
- Didier soulier : 48
- Fabien Capellières : 49
- Jean Christophe Morin : 50

Suivent dans l’ordre :

- Pierre Arrighi :52
- Patrice Rovere :58
- Jean Claude Lidon : 63
- Philippe Chelle :65
- Gérard Bonnet : 67
- Jean Luc Arrighi : 68
- Pierre Gary :69
- Florent Delacourt :71
- Xavier Beckius :74
- Glen Bishop :77

On regrettera le forfait de notre Président Frédéric Lamarque qui n’a pu courir que deux manches, souffrant de son dos et à qui l’on souhaite de reprendre le stick le plus vite possible.
Jean-Pierre Gailes a été contraint lui aussi à ne courir que deux manches pour des raisons similaires. Jean Pierre, nous avons pu apprécier tes qualités de régatier depuis ces quelques années ou nous nous sommes croisés sur les régates de yoles. Nous espérons te revoir souvent en d’autres occasions et te souhaitons de pouvoir aller sur l’eau sur d’autres bateaux .


Repas de Gala

Un Championnat de très haut niveau, dans une ambiance de camaraderie exceptionnelle, dont la Société Nautique de Bandol peut être fière de la réussite.
Les concurrents étrangers unanimes ont fait l’éloge de l’accueil, de l’organisation, de la qualité du plan d’eau, de la beauté du site …bref ..ils reviendront .

Bravo Bandol !

Henri Berenger (pour Tim)...

Classement complet



Forum de l'article

  • Championnat d’Europe 2018
    5 octobre 2018, par F. Lamarque

    J’ai un peu loupé ce fabuleux championnat ! A préparer mon bateau la semaine d’avant dans ds positions improbables, le dos m’a pas oublié.
    Sinon je vous invite à voir et écouter Tim et Laurent sur la vidéo réalisée par Fr3

  • Championnat d’Europe 2018
    4 octobre 2018, par Pat Debaere

    Super article d’Henri qui rend justement hommage à un championnat génial et au travail extraordinaire de Laurent, Patrick et de tous ceux qui ont oeuvré à leurs côtés.
    Quelle régate et quelle fraternité entre les concurents !
    J’ai hâte de revenir à Bandol comme j’ai hate de retrouver nos camarades de tous pays dans des championnats de cette teneur !