Retour au format normal



North, 3 années de suite avec le mât carbone en Yole-OK

3 titres de suite pour North !


Mise en ligne :
22 janvier 2006

par F. Lamarque

Un article tiré du magazine de North Sails :

OK par Nick Craig !

La VO de l’article.

Ma traduction :

2005 a été une autre grande année pour la voilerie North dans la série des Yoles OK avec North équipant pour la 3e année consécutive le champion du Monde, sans doute une première dans un série dans laquelle il y a de nombreuses marques de voiles avec un certain chauvinisme.

L’an dernier, le gréement Proctor-North se montrait extraordinairement efficace dans les vents légers mais plus délicat dans le gros temps même avec des passionnés du gros temps comme Jim Hint et moi-même.. Ce fut le cas pour les conditions météo à Parkstone au mondial 2004 avec un anglais aux 2 premières places et North aux 3 premières places. Jim fut le premier britannique à gagner un mondial en 40 ans de Yole OK britannique.

Durant l’hiver, avec de nombreuses données de Paul Hobson de Jim et de moi, Celidh Masts en Hollande a développé un mât carbone capable d’obtenir la performance du Proctor dans les petits airs mais avec plus de pêche dans la brise. Je travaillais donc de près avec Paul pour vérifier que nous ayons une voile qui colle avec et ceci prouva que ce gréement était actuellement le plus efficace.

Comme toujours la saison internationale a démarré à Medemblick avec 3 jours de très belles courses disputées dans des vents horriblement légers. La combinaison Celidh-North atteint son premier but et fut aussi rapide que le gréement Proctor-North dans les vents légers me permettant de gagner la régate, tous les britanniques équipés de North faisant un très bon résultat. Neil Goodhead obtint sa meilleure place dans une régate internationale avec une belle 4e place montrant une belle avancée grâce à son gréement Proctor-North. Le jeune Alex Scoles fut également très bon dans ces vents légers terminant 10e avec une North.

Les 2 régates internationales suivantes furent très frustrantes avec seulement une journée de régate à Kiel et aussi des vents très faibles à Warnemünde. Néanmoins la combinaison Celidh-North se montra de nouveau très rapide puisque je gagnai ces 2 régates. Ce n’est que le dernier jour à Warnemünde que la flotte internationale pris le départ pour des courses au dessus de force 2 pour la première fois de la saison ! Le gréement montra un très bon potentiel mais ne me permit pas d’atteindre la vitesse de Jorgen Lindharsten (DEN). Après avoir un peu joué des cales d’étambrai, le gréement Celidh-North devint le saint Graal pour les vents faibles et forts. Le national danois se couru sur 3 jours de force 4-5 et je fut capable de gagner sans courir la dernière manche.

Le championnat du Monde avait aussi lieu au Danemark avec la flotte internationale habituelle rassemblée : 65 bateaux de 12 pays. Il fut principalement couru dans du petit temps (encore !). North domina de nouveau. J’avais à gagner de la vitesse au près après 7 années de tentatives difficiles ! Jonas Quist (SWE), nouveau dans la classe cette année, vint directement avec un gréement North-Proctor et se montra très bon par petit temps pour finir second au général. Une leçon au reste de la flotte dans le choix de la voile. John Fish allait aussi exceptionnellement vite avec un gréement North-Celidth, souvent dans les 5 premiers, mais 2 pénalités OCS le ramènerent dans les 20e places.

L’an prochain (en 2006), le Mondial aura lieu en Australie en Février, la meilleure chance d’échapper à l’hiver britannique. Les containers sont justes bouclés, on devrait avoir 6 à 10 britanniques propulsés par une North.