Matthieu au Championnat d'Europe de Yole-OK 2013 à Carnac
Julien, août 2013 à Lacanau
Jean-Claude, août 2013 à Lacanau
Championnat d'Europe de Yole-OK 2013 à Carnac
Lacanau fin août 2013
Lacanau fin août 2013
Frédéric, Lacanau
Lacanau fin août 2013
Lacanau fin août 2013
Lacanau fin août 2013
Erik, Lacanau fin août 2013
Lacanau fin août 2013 : Didier, Philippe et Pierre
Yan à Lacanau fin août 2013
Julien à Lacanau fin août 2013
Championnat du Monde de Yole-OK 2013 en Thaïlande
Championnat du Monde de Yole-OK 2013 en Thaïlande
Championnat du Monde de Yole-OK 2013 en Thaïlande
Championnat du Monde de Yole-OK 2013 en Thaïlande
Championnat du Monde de Yole-OK 2012 au Danemark
Championnat du Monde de Yole-OK 2013 en Thaïlande
Championnat du Monde de Yole-OK 2013 en Thaïlande
Championnat du Monde de Yole-OK 2013 en Thaïlande
Sanary, Mai 2014
Sanary, Mai 2014
Sanary, Mai 2014
Sanary, Mai 2014
Sanary, Mai 2014
Sanary, Mai 2014
Sanary, Mai 2014
Sanary, Mai 2014
Sanary, Mai 2014
Sanary, Mai 2014
Le Der 2014
Le Der 2014
Le Der 2014
Le Der 2014
Le Der 2014
Le Der 2014
Championnat Méditerrannée 2017
Lacanau 2016
Jean-Louis - Championnat Méditerrannée 2017
Championnat de Méditerranée 2017
Laurent - Championnat Méditerrannée 2017
Association Sportive pour la Promotion de la Yole-OK
Accueil L’association actualités
afficher une version imprimable de cet article  Imprimer l'article générer une version PDF de cet article  Article au format PDF
 

Premiers tests de giration

La Rochelle, Le 1er Mai
lundi 4 mai 2015.


Nous étions 3 yolistes avec 5 bateaux d’un certain âge :
- Une coque Avionnex tout polyester (1975 ?)
- Une coque amateur tout bois (Labbé 1979)
- Une coque Hein mixte (1985 ?)
- Une seconde coque Hein mixte (1990 ?)
- Une coque Hylander mixte (1980)

On peut dire que ces coques font encore partie du top 10 des Yoles-OK en France. Il y a des coques plus récentes et sans doute plus au point vis à vis de ce test.

Alain Bujeaud, jaugeur des finns et de plusieurs séries nous a fait le plaisir de nous recevoir dans son local préféré au port des minimes, son matériel était déjà en place à notre arrivée, le vendredi à 14h. Nous le remercions pour son aide et sa grande expérience.

Les mesures ont été faites dans un local abrité, mais les Yoles attendaient sous une pluie battante, et donc les mesures ne sont donc pas rigoureusement exactes. Mais l’ordre de grandeur est là. Les dérives sont démontées car leur poids est très variable et une dérive lourde réduit davantage le rayon de giration, son centre de gravité étant très proche de celui du bateau.

Tous les bateaux mesurés faisaient au moins 5 kg de trop ! On a déjà du travail pour avoir des bateaux au poids, sachant que l’effet global est le produit du rayon de giration par le poids du bateau. Donc quand les 2 sont mauvais, le bilan est très mauvais !

Sont donnés dans le tableau qui suit le rayon de giration, la hauteur du centre de gravité par rapport au bas de la coque et la distance du centre de gravité par rapport au tableau arrière.

Rayon Giration Hauteur Cdg Distance Cdg
1019 288 1878
1042 301 1919
1038 244 1840
1033 295 1900
1040 320 1839

Par rapport aux mesures danoises, nous sommes très loin des meilleures coques actuelles (poids à 72 kg et rayon de giration compris pour les coques polyester entre 930 et 1000, voire encore moins pour les coques néo-zélandaises et entre 968 et 990 pour les coques bois en ignorant un vieux bateau qui était à 1044 (donc un bateau une peu comme les nôtres ...)

Voir sur facebook la discussion au niveau du groupe Yole-OK Europe et sur le site OKDIA : http://www.okdia.org/boat/documents/2015-Statement_from_the_Technical_Committee_regarding_Swing_testing_of_OK-Dinghies.pdf pour plus d’infos sur les mesures faites au Danemark.

Quelques extraits vidéo de la séance de mesures :

WoodenOKSwingTest - YouTube
RedHeinSwingTest - YouTube


Forum de l'article

  • Premiers tests de giration
    9 mai 2015, par JC.Lidon

    a l’oeil nu vous pourriez croire qu’on s’est bien emmerdé, mais il faut savoir qu’on a bu de bons coups et que la navigation le samedi et le dimanche fut top. du clapot, du vent (bon d’accord pas de soleil) de la bonne humeur et une bonne occasion de s’étalonner en mer ce qui est quand même bien different qu’en lac.
    y en a meme un qui a voulu tester la solidité du mat carbone en dessalant dans les déferlantes du phare du bout du monde. malheureusement pour le test il a réussi à redresser avant que le mat ne touche le fond et à se barrer avant la prochaine.......