Matthieu au Championnat d'Europe de Yole-OK 2013 à Carnac
Julien, août 2013 à Lacanau
Jean-Claude, août 2013 à Lacanau
Championnat d'Europe de Yole-OK 2013 à Carnac
Lacanau fin août 2013
Lacanau fin août 2013
Frédéric, Lacanau
Lacanau fin août 2013
Lacanau fin août 2013
Lacanau fin août 2013
Erik, Lacanau fin août 2013
Lacanau fin août 2013 : Didier, Philippe et Pierre
Yan à Lacanau fin août 2013
Julien à Lacanau fin août 2013
Championnat du Monde de Yole-OK 2013 en Thaïlande
Championnat du Monde de Yole-OK 2013 en Thaïlande
Championnat du Monde de Yole-OK 2013 en Thaïlande
Championnat du Monde de Yole-OK 2013 en Thaïlande
Championnat du Monde de Yole-OK 2012 au Danemark
Championnat du Monde de Yole-OK 2013 en Thaïlande
Championnat du Monde de Yole-OK 2013 en Thaïlande
Championnat du Monde de Yole-OK 2013 en Thaïlande
Sanary, Mai 2014
Sanary, Mai 2014
Sanary, Mai 2014
Sanary, Mai 2014
Sanary, Mai 2014
Sanary, Mai 2014
Sanary, Mai 2014
Sanary, Mai 2014
Sanary, Mai 2014
Sanary, Mai 2014
Le Der 2014
Le Der 2014
Le Der 2014
Le Der 2014
Le Der 2014
Le Der 2014
Championnat Méditerrannée 2017
Lacanau 2016
Jean-Louis - Championnat Méditerrannée 2017
Championnat de Méditerranée 2017
Laurent - Championnat Méditerrannée 2017
Association Sportive pour la Promotion de la Yole-OK
Accueil Les régates Comptes-rendus des régates Aquitaine
Enregistrer au format PDF
 

Grand Prix de l’Armistice 2007

Hourtin, fin octobre.
dimanche 18 novembre 2007.


Grand Prix de l’Armistice, revenons à 2006 nous étions 2 Toulousains, l’objectif était de doubler ce chiffre pour 2007 et nous sommes 4 en 2007.

Nous avons à Carbonne un bon potentiel de 5 bateaux prets à naviguer et 5 bateaux en reconstruction, mais de là à les déplacer, c’est autre chose. Car nous n’avions que 2 bateaux avec remorques et véhicules. Jean Pierre le Président du club nous transforme une remorque de cata en remorque double de Yole. Le 5eme yoliste n’étant pas disponible. Nous pouvons partir à 4. Mais Je nous présente : Bernard 3 saisons de Yole en Midi Pyrénées habitué de petit plan d’eau et petit temps médium.
Christian nouveau venu en Yole, une expérience de voile loisir,
Kévin mon fils débutant aussi la Yole avec peu d’expérience,
Moi même avec un CV.......... TOP ! SECRET ! et un nouveau bateau à essayer (comme je manque de concurence locale et de longs bords, je cherche à apprendre à régler ce bateau et à mieux le connaitre). Donc nous en sommes tous à la découverte mais pas vraiment à la régate.
Revenons à la route le parcours de cette remorque double commença difficilement 7 heures pour arriver à Hourtin.
Ce qui bien sur ne me permet pas de parler de la première manche ou seul Bernard qui est parti seul à pu participer. (on m’a parlé de petit temps et de vent s’établissant).

2ème Manche :
Nous sommes 4 Yoles Christian et Kévin étant restés sur la berge car Bernard avait leurs bômes dans son camion. Je me cale sur Frédérique et trifouille mes réglages, je finis 2 ma vitesse cap est correct mais demande encore des bords d’apprentissages. Alain fait 3 pas loin et Bernard 4 mais loin.

Dimanche pas de vent et bricolage

Lundi nous avons un véhicule de pret en panne et ainsi nous passons directement à la manche 4. Pour constater que dans ce vent forcissant nos Toulousains manquent d’expérience, je leur sers de sécu et Bernard étant déja rentré je convoie Kévin et Christian à la base, le parcours étant à 2 milles ce fut pour moi la manche 4 et la manche 5 .

6ème Manche :
J’arrive sur la ligne et départ dans 5 minutes étant là pour régler mon bateau et ayant faim, je MANGE. Au départ je me cale sur Frédérique qui disparait dans l’eau (rupture de la sangle de réglage du bout de rappel), je me retourne vers Alain toujours pour me caler dessus et régler mais il est trop loin. Mon manque d’expérience de ce plan d’eau au gros clapot et réalise un manque à virer, la vitesse semble identique mais il n’est pas assez proche pour que ce soit valable. Au vent arriére je passe bétement à l’eau sur un réglage trop mou du hale bas dans une grosse survente.

Mardi 7ème manche :
Le vent tarde à s’établir, Frédéric et Alain se tirent la bourre et je joue le role de spectateur ne voulant pas interférer dans leur jeu. je régle ma vitesse qui est bonne mais il me semble que c’est pas encore cela. Frédérique 1er, Alain 2eme, puis plus loin Bernard et Kévin.

Manche 8 :
Dans ce petit médium je me cale sur Alain et j’ai mon nœud de bordure qui glisse. Je le refais, mais le temps de remettre de l’ordre je vois la flotte de l’arriére. Frédérique 1er, Alain 2eme, Bernard 3eme et Kévin pas loin.

CONCLUSION : Ce fut un super déplacement pour la découverte, l’esprit qui anima notre groupe. Il a aussi montré la nécessité de naviguer sur de grands plans d’eau ou nous pouvons faire évoluer nos réglages. La nécéssité d’une sécu pour aider et sécuriser les plus néophytes. La fiabilisation de nos bateaux pour des conditions plus dures, de notre remorque. Mais surtout de garder l’ambiance de cette édition.

Donc à bientôt sur l’eau.

Yan



Forum de l'article

Revues Internationales de 2015 à 2021