Matthieu au Championnat d'Europe de Yole-OK 2013 à Carnac
Julien, août 2013 à Lacanau
Jean-Claude, août 2013 à Lacanau
Championnat d'Europe de Yole-OK 2013 à Carnac
Lacanau fin août 2013
Lacanau fin août 2013
Frédéric, Lacanau
Lacanau fin août 2013
Lacanau fin août 2013
Lacanau fin août 2013
Erik, Lacanau fin août 2013
Lacanau fin août 2013 : Didier, Philippe et Pierre
Yan à Lacanau fin août 2013
Julien à Lacanau fin août 2013
Championnat du Monde de Yole-OK 2013 en Thaïlande
Championnat du Monde de Yole-OK 2013 en Thaïlande
Championnat du Monde de Yole-OK 2013 en Thaïlande
Championnat du Monde de Yole-OK 2013 en Thaïlande
Championnat du Monde de Yole-OK 2012 au Danemark
Championnat du Monde de Yole-OK 2013 en Thaïlande
Championnat du Monde de Yole-OK 2013 en Thaïlande
Championnat du Monde de Yole-OK 2013 en Thaïlande
Sanary, Mai 2014
Sanary, Mai 2014
Sanary, Mai 2014
Sanary, Mai 2014
Sanary, Mai 2014
Sanary, Mai 2014
Sanary, Mai 2014
Sanary, Mai 2014
Sanary, Mai 2014
Sanary, Mai 2014
Le Der 2014
Le Der 2014
Le Der 2014
Le Der 2014
Le Der 2014
Le Der 2014
Championnat Méditerrannée 2017
Lacanau 2016
Jean-Louis - Championnat Méditerrannée 2017
Championnat de Méditerranée 2017
Laurent - Championnat Méditerrannée 2017
Association Sportive pour la Promotion de la Yole-OK
Accueil Les régates Comptes-rendus des régates Champagne-Ardennes
afficher une version imprimable de cet article  Imprimer l'article générer une version PDF de cet article  Article au format PDF
 

CR Allemand du Der 2014

Le Der, les 17 et 18 mai 2014
lundi 14 juillet 2014.


Une tentative de traduction et quelques retouches par un pote à Raymond parlant bien l’Allemand mais non voileux plus une couche perso, ça devient à peu près lisible

Version originale de l’article

Lac du Der

Régate Nationale France Nord Yole OK / Lac du Der : 17.-18.05.2014

Héros ...

Dirk a fait la publicité au bon moment, avec le soutien de Raymond Dodard. Déjà, l’année dernière, une régate intéressante avait eu lieu ici, qu’on aurait même pu
rendre plus attractive par une plus grande participation. Il faut imaginer : il y a un président de district (Revierobmann), qui a essayé depuis des années, d’emmener les Yolistes de son terrain à BW (Baden Würtemberg) ou RLP (Rhénanie Palatinat) et aujourd’hui, il n’y a aucune régate organisée dans son terrain. Les événements étaient parfaitement organisés, il ne manque pas de chefs. À la place, nous nous sommes écartés sur le pays étranger voisin, cela pourrait nous apporter quelques avantages.

Un vieil homme et la mer ...
Pirate des Caraïbes ...

Déjà la route vers Saint-Dizier donne, en plus, comme une impression de vacances. La Route Nationale traverse la Champagne. Une partie élargie à quatre voies (gratuite), une partie route départementale de bonne qualité, les routes tout droit à côté de Verdun, et de temps en temps un petit village (conseil : il faut aller manger dans les restaurants classés "Routiers" : grand menu pour les routiers à petit prix).

Le gardien de but ...

La première vue sur le super grand lac est tout de suite une récompense après les 350 km en voiture : le soleil brille, petit vent régulier, qui souffle sans rafale ni tourbillon sur le paysage infini, et un accueil chaleureux par les amis français
et belges.

Ce lac est un des plus grand bassins de rétention en Europe. Son eau claire cristal invite à pratiquer plusieurs sports nautiques (en France on est très créatif). Les pêcheurs aiment ce lac à cause des carpes de très grande taille. Les observateurs des oiseaux se rencontrent régulièrement ici, pour regarder les rassemblements des grues. L’espace de la Base Nautique "Yves Chaupin" est très large, un super stationnement pour les WoMos (mobilhome, caravanes) et les autres possibilités de camping, une plage et une cale généreuse, où les toilettes sont au-delà du niveau standard français. Au Club il y a aussi une cafétéria, et un dortoir dont le confort est équivalent à celui d’une auberge de jeunesse.

La bataille a commencé
Mais pas encore décidée ...

Dès vendredi soir, un buffet froid est servi, rien ne manque, ce donne envie de boire quelques bouteilles de bière. Monsieur Aal et Vollstrecker se sont glissés dans la nuit sur le parking, et disparus lucidement dans leurs bateaux à voile.

Poursuivre les adversaires

Le samedi se lève avec une brise légère, régulière, du Nord et beaucoup de soleil. Il y a un petit déjeuner français, vous mangez ce que vous voulez, baguettes, marmelade et café. C’est dommage que les organisateurs aient fixé le premier départ à 14.30 heures, nous avons peur que le vent comme prévu, se casse la gueule, et ça, pour 8 manches prévues. Les participants français viennent de très loin, quelques-uns ont plus de routes à faire que nous. Entre temps, Rod s’est réchauffé en chantant et nous voudrions l’encourager d’emmener sa guitare avec lui sur l’eau, pour l’utiliser comme une rame en l’absence du vent (mais il ne le veut
pas, sa guitare est plus précieuse que son bateau).

Fatigué après le premier jour.

On démarre exactement à l’heure. Avec un vent doux et régulier à 2Bf on a
réussi à courir 4 manches. Dirk a gagné souverainement la première. A la deuxième course, le non yoliste l’a bien dans l’œil et réclame contre lui pour pumping (personne ne l’a su, sauf l’arbitre. Celui qui le surveille sévèrement pendant toutes les manches, que fait monter la rumeur, ce beau a tourné les yeux de sa fille).

Les résultats parlent d’eux-mêmes. La compétition était difficile, mais correct, on rit beaucoup, on blague beaucoup et on discute, sans que personne n’ai trouvé réellement le « Master-plan ».
Le combat continue ... {JPEG}
Après avoir fait 4 manches nous sommes contents de pouvoir dîner. Dans le club, un repas à 4 plats est servi, il nous manque rien. Les français organisent avec le bon sens, concernant les besoins fondamentaux. Le Aal au pâté : "il a l’air comme "chappi", mais délicieux, je dois retenir ce plat".

Chasser l’adversaire ...

Le vin de table, fini par la bière dans cette soirée de début d’été est vraiment quelque chose, qui doit compenser l’état Électrolyte. Finalement sur la rade WoMos encore du vin rouge par-dessus, ça a fait perdre visiblement l’équilibre qu’on a essayé durement de garder. Le fait que, dimanche matin, on ne peut pas démarrer, est une bénédiction.
On ne compte plus que le vent se lève, et on commence à démonter, vers les 12.00 heures, le comité de concours décide de tenter le coup. Dirk a beaucoup de mal, pour réinstaller son mat déjà rangé. Il voudrait tellement poser sa tête dure tout doucement et confortablement sur l’appui-tête du siège de conducteur et rentrer chez lui. Il arrive une minute en retard au départ. Finalement, il est heureux, il a gagné la dernière manche et ainsi la régate devant Ralf. En plus, comme deuxième dans l’évaluation des compensateurs, il ne peut plus porter seul ses objets argentés de la place de remise des prix. Moi-même je n’ai jamais perdu autant de mes placements dans une régate, plusieurs fois dans les derniers 20 mètres précédent l’arrivée (à la maison il faut que je "travaille" thérapeutiquement mon échec avec une bonne bouteille de Pfälzer Spätburgunder). Mais ce n’est qu’un aspect, pourquoi le week-end fut inoubliable. L’atmosphère ici est très particulière, ce lieu offre au Yolistes du Sud un remplacement pour Davos, Raymond était heureux de ses invités allemands et nous a remercié avec un remarquable bon Bordeaux. Mon français d’école, oublié depuis longtemps, a l’occasion de se reconstruire. Le paysage est spacieux et plat, même par temps avec beaucoup de vent, le lac du Der et la Base Nautique offrent de bonnes conditions pour les compétitions. Un grand merci pour l’équipe d’organisateurs locaux, très engagés et tout s’est bien passé. Je trouve bien, que du côté Officiel, on inciterait pour organiser ces rencontres. L’AspryOK a besoin d’un soutien et nous, on profite de cette activité "sortie des frontières", pas seulement avec l’idée d’un support.

Le classement des Yolistes (sur 22 classés) :
place coureurs / équipage club Pts Pts CNI
1 DIRK Dame GER 13 (3, 9, 1, 3, 5, 1)
2 MACKMANN Ralf GER 13 (6, 1, 3, 4, 3, 2)
3 RADEMACHER Joerg GER 25 (12, 4, 4, 10, 2, 5)
4 ILLERS Jürgen GER 29 (4, 8, 9, 7, 4, 6)
5 DODARD Raymond ASSO VOILE AILETTE 38 (9, 10, 10, 9, 6, 4)
6 VERRIJDT Paul BEL 41 (7, 3, 6, 2, DNF, DNF)
7 DE KERVENOAEL Guillaume ABC VOILE 44 (2, 7, 7, 5, DNF, DNF)
8 RENOUX Alain V LACANAU GUYENNE 50 (11, 2, 8, 6, DNF, DNF)
9 ANDREW Rod BEL 50 (17, 12, 12, 12, 7, 7)
10 BOUTS Paul BEL 61 (5, 11, 14, 8, DNF, DNF)
11 MANCA Maxime S.R.C Sud-Oise 62 (14, 15, 13, 15, 11, 9)
12 BLANDUREAU Rémi C N BEAUVAIS 63 (15, 16, 18, 13, 9, 10)
13 POELMAN Ronny BEL 65 (8, 6, 5, DNF, DNF, DNF)
14 ANDREW-BECKER Johanna BEL 65 (18, 18, 17, 14, 8, 8)
15 LIDON Jean-Claude S R ROCHELAISES 69 (10, 14, 11, 11, DNF, DNF)


Forum de l'article